FUCKING HAPPY END


Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi Blanche Neige attend le prince charmant alors qu’elle a sept nains sous la main ? Pourquoi faut-il bécoter une armée de batraciens avant de trouver chaussure à son pied ? Ou pourquoi cherche-t-on absolument à vous caser alors que le mariage vous donne envie de vous pendre avec la crinière de Raiponce ?

Bref, vous en avez marre des « Happy ends » formatés, tant mieux. Nous aussi !

« FUCKING HAPPY END » est une tragi-comédie qui pulvérise les idées reçues sur le couple, la famille, la quête du bonheur et tous les autres clichés dans lesquels la société veut nous claquemurer…

Sous les feux de la rampe d’un étrange cabaret, un cortège de personnages, évadés de l’univers des contes, va vous dévoiler sa vision complètement loufoque et déjantée de « Peau d’Ane » !


UN SPECTACLE ENTRE FARCE CONTEMPORAINE ET CABARET ENGAGE
Si vous pensiez connaitre le conte de peau d’Ane, accrochez-vous! Notre version est loin d’être un conte de fées…

Il était une fois un couple royal qui s’aimait du plus bel amour vache.
Ils avaient une fille, Peau d’Ane, archétype de la jeune fille belle et bien fraîche.
En trois mots : bonne à marier.
Sur son lit de mort, la reine fait promettre au roi de ne se remarier qu’avec une femme « plus belle, mieux faite et plus sage » qu’elle.

Le roi auditionne des candidates : une Princesse au Petit Pois accro aux « Reines du shopping », une Blanche Neige SM, un Petit Chaperon Rouge au tempérament de pitbull… Toutes ont tordu le cou au mythe du conte de fées. Aucune ne lui convient, jusqu’au jour où il a une révélation : cette épouse parfaite, c’est sa fille!

Dès lors le conte vire au cauchemar.
Seule issue pour Peau d’Ane : fuir, planquée sous une peau d’âne sanguinolente.
Elle va alors découvrir l’horreur du monde extérieur.
Mais pas question qu’elle termine en souillon dans une métairie.
Ni qu’elle attende passivement le prince charmant.
Très peu pour nous… et surtout pour elle!

Notre héroïne fera le choix de s’émanciper de son conte en posant ses valises dans un cabaret d’insurgés, lieu où seuls pénètrent ceux qui se sont libérés de leur maussade destinée.

C’est dans ce royaume où l’illusion est reine que notre Peau d’Ane choisira d’endosser le seul costume désormais à sa mesure : celui de femme libre !


REVUE DE PRESSE

« Sarah Fuentes pulvérise les contes de fées à la kalachnikov et se joue des codes du théâtre : la pièce tient du vaudeville, du film d’horreur et du cabaret grotesque et hilarant ! Une version à la fois terrifiante et jouissive de Peau d’Âne! » LE PARISIEN

«Belle interrogation des contes des temps présents. Une comédie loufoque, vitaminée et plus encore !» L’HUMANITÉ

« C’est très drôle, complètement déjanté, et ça pose d’excellentes questions féministes! » EUROPE 1

« S’affranchissant des carcans, décloisonnant les codes et les registres, Sarah Fuentes étrille les poncifs : le couple, la famille, la quête du bonheur, la tyrannie des genres sont passés à sa moulinette. Une comédie débridée à la truculence décomplexée! » A NOUS PARIS

« Une critique piquante de nos sociétés modernes. Un objet théâtral non identifié qui séduit par son coté rock disjonté. Un manifeste féministe hilarant, un brin trash et totalement loufoque. » MEDIAPART

« Une Peau d’Âne revisitée à la sauce cabaret burlesque. Jubilatoire dans son écriture et son originalité ! » PINK TV

« Les contes de fées. Voilà la matière dont s’inspire Sarah Fuentes pour l’adapter dans une veine totalement contemporaine et pleine de dérision. Des comédiens avec énormément de talent : drôles, touchants, sensuels et explosifs!» REGARTS

« De cette revue loufoque se dégage l’extraordinaire énergie d’interprètes polymorphes. Un divertissement résolument inclassable! » REGARD EN COULISSE

« Une lecture intelligente, destroy et hilarante de Peau d’Âne. Épatant ! » TOUTELACULTURE.COM

« Fucking Happy End! tient les promesses d’ un conte haletant où le rire côtoie la gravité avec un entrain sans faille. 1h20min de délire! » RUE DU THEATRE


De Sarah Fuentes
Mise en scène : Sarah Fuentes et Jan Oliver Schroeder

Avec : Ludovic ChasseuilMaud ImbertSarah FuentesJan Oliver Schroeder

Musique : Pili Loop et Ludovic Chasseuil
Création costumes : Sho Konishi
Création masques : Sumiyo Kyoshima
Scénographie : Renée Guirao
Lumières : Samuel Zucca


Cliquez ici pour télécharger le dossier complet du spectacle